François Hollande a réuni le parlement à Versailles lundi 16 novembre @élysée
François Hollande a réuni le Parlement à Versailles lundi 16 novembre © Présidence de la République

Le Président de la République a annoncé que la réponse de la France serait « impitoyable » après les attentats de vendredi 13 novembre, les plus meurtriers jamais commis en France. Depuis plus d’un an, notre pays se bat avec d’autres nations contre Daech, l’organisation terroriste qui a déclaré être à l’origine des attentats de Paris.

Dimanche 15 novembre, l’armée française a lancé de nouvelles opérations en Syrie. Elles visent surtout la ville de Rakka dans l’est du pays. C’est l’une des bases principales de Daech en Syrie. Beaucoup de combattants y sont entraînés pour commettre des attentats.

Le Square de l’info t’en a déjà parlé. Daech est un groupe de terroristes installés en Syrie et en Irak qui veulent imposer leur vision sectaire de l’Islam par la violence. Ces fanatiques religieux reprochent à la France son mode de vie. Dans le texte qu’ils ont publié pour revendiquer les attentats de vendredi soir, ils qualifient Paris de « capitale des abominations et de la perversion ». Pour eux, Paris est le symbole d’une vie de liberté, de plaisir et d’amusement qu’ils veulent combattre.

Dans son discours au Parlement, lundi 16 novembre, François Hollande a annoncé que de nouveaux postes de policiers et de gendarmes vont être créés pour protéger la population. Les services de renseignements vont aussi être renforcés pour prévenir et empêcher tout nouvel acte terroriste.

Le sais-Tu ?

Un djihadiste est un combattant qui pratique une guerre sainte au nom de l’Islam dans le but d’étendre cette religion dans un maximum de pays par des actions violentes.

Les commentaires sont fermés