Qu’est-ce que le terrorisme ? Pourquoi y a t-il eu autant de personnes tuées à Paris ? Dois-je avoir peur ? Pour répondre à ces questions qu’il est légitime de se poser, le Square de l’info est allé interroger Daniel Oppenheim. C’est un psychiatre qui travaille beaucoup avec les enfants et qui a notamment écrit un livre sur le terrorisme. Il répond à nos questions.

Des personnes rassemblées à côté du Bataclan samedi 13 novembre à Paris essaient de comprendre ce qui se passe. November 13, 2015. REUTERS/Christian Hartmann
Des personnes rassemblées à côté du Bataclan samedi 13 novembre 2015 à Paris REUTERS/Christian Hartmann

Pourquoi les terroristes ont-ils commis ces attentats ? 

Daniel Oppenheim : « Ils ont commis ces attentats car ils se considèrent en guerre contre la France. Ils veulent attaquer l’ensemble des gens qui vivent en France. Ils veulent tuer et faire peur. C’est une situation différente des attentats de Charlie Hebdo en janvier dernier où leurs cibles étaient définies. Les terroristes avaient visé les journalistes, les Juifs et les policiers. Cette fois-ci, les terroristes ont visé n’importe qui. »

Que veulent les terroristes ?

Daniel Oppenheim: « Les terroristes veulent imposer un système de totale absence de liberté, une dictature où ils décident pour tous. Les terroristes veulent aussi faire peur aux gens, les terroriser. Les terroristes veulent se débarrasser des gens qui ne pensent pas comme eux. Pour ça, ils cherchent aussi à diviser, entre ceux qui ont des religions différentes ou n’en ont pas ou qui ont des façons de penser et de vivre différentes des leurs. Ils  veulent nous empêcher de bien vivre ensemble malgré nos différences. »

Est-il normal d’avoir peur ?

Daniel Oppenheim : « Il est normal d’avoir peur mais il faut savoir que le risque d’être victime est limité. Il faut continuer à vivre normalement. Si on a peur, on s’isole, on est plus fragile, on est alors plus prêt à céder aux exigences des terroristes ».

Comment se protège-t-on du terrorisme ?

Daniel Oppenheim : « On peut compter sur la société et l’organisation du pays : c’est-à-dire, le gouvernement, la police, l’armée, les lois, les juges. Mais on peut aussi compter sur la solidarité entre les gens et sur la volonté des personnes qui ont envie de continuer à bien vivre ensemble. Et la meilleure façon de lutter contre le terrorisme, c’est d’apprendre à être citoyen : ne pas accepter que les autres décident à notre place et apprendre à régler nos désaccords de façon pacifique. »

Aller plus loin

Daniel Oppenheim a écrit un livre pour aider les adolescents et leurs parents à discuter sur le terrorisme. Il s’intitule : Lettre à un adolescent sur le terrorisme aux éditions Bayard.

lettre-a-un-ado_medium