L’arrivée du Pape François aux États-Unis est digne d’une rock star. Il est vrai que c’est une visite historique : c’est la première fois que le pape se rend aux États-Unis depuis son élection en 2013. Et depuis son arrivée, mardi 22 septembre à Washington, les médias américains accordent beaucoup d’importance à sa visite et à sa rencontre avec le président des États-Unis. Barack Obama ne cache d’ailleurs pas son admiration pour ce « pape des pauvres ».

Barack Obama et le Pape François. Washington (États-Unis), 23 septembre 2015. REUTERS/Jonathan Ernst
Barack Obama et le pape François, Washington (États-Unis), 23 septembre 2015. REUTERS/Jonathan Ernst

Près de 60 % des Américains ont une image positive du pape François. C’est beaucoup pour un pays protestant où le catholicisme n’est pas la religion majoritaire : les protestants sont deux fois plus nombreux et la religion protestante ne reconnaît pas l’autorité du pape.

Une véritable « Papamania » s’est emparée des États-Unis. Mais ce n’est pas qu’une affaire de religion, c’est un vrai business : la venue du pape est bonne pour les affaires. Des figurines, des poupées, des teeshirts, toute sorte d’objets à son image ont été fabriqués pour l’occasion et se vendent comme des petits pains dans les magasins de souvenirs. On frôle carrément la rupture de stock sur le « solar pope » (pape solaire), une poupée actionnée à l’énergie solaire qui représente le pape donnant sa bénédiction !

Les figurines "solar pope", vitrine d'un magasin à Philadelphie (États-Unis). 20 septembre 2015/ Twitter
Les figurines « solar pope » en vitrine d’un magasin à Philadelphie (États-Unis), 20 septembre 2015/ Twitter.

Ce week-end, le pape doit célébrer deux messes, l’une à New York, l’autre à Philadelphie. Près d’un million de fidèles sont attendus. 

Mais au fait, connais-tu vraiment le pape et sa cité du Vatican ? Fais ce quiz pour en savoir plus.

Ton score :  

 

Le sais-Tu ?

Le Vatican a plusieurs langues officielles. Le latin est la langue officielle de l’Église catholique, l’italien celle de l’État du Vatican, le français celle de la diplomatie du Vatican et l’allemand celle des Gardes suisses. Heureusement, le pape François est polyglotte !

Les commentaires sont fermés