Capture d'écran des "jeux pour filles" . Sophie Gourion/ toutalego.com
Capture d’écran des « jeux pour filles » . Sophie Gourion/ toutalego.com

Tu as sûrement déjà dû emprunter la tablette ou le téléphone de tes parents pour jouer à des jeux. As-tu remarqué qu’il existe d’un côté des jeux pour filles et de l’autre des jeux pour garçons ? Et ils sont très différents ?

Sophie Gourion est maman d’une petite fille de 7 ans. Elle a fait un test qu’elle raconte sur son site Internet. Lorsqu’elle tape « jeux pour fille » dans l’Apple store, les résultats affichent systématiquement du rose et les jeux consistent à s’entraîner à se coiffer, à se maquiller ou s’occuper d’un bébé. Au contraire les « jeux pour garçons » consistent le plus souvent à faire la course ou à résoudre des énigmes.

Comme si les filles ne pensaient qu’à se maquiller et ne pouvaient pas avoir envie de faire du sport ou jouer au ballon ! Heureusement, dans la vraie vie, tu peux choisir et la réalité est moins caricaturale. On n’est pas obligé de se laisser enfermer dans des stéréotypes (idées toutes faites pour caractériser un groupe) que l’on soit une fille ou un garçon ! Les joueuses de football, par exemple, sont de plus en plus nombreuses. En France, elles sont 77 000 à évoluer dans un club.

Le sais-Tu ?

Au Moyen Âge, les garçons portaient plutôt du rose, dérivé du rouge, couleur du sang des guerriers, tandis que les filles étaient habillées en bleu pâle, synonyme de pureté.

Aller plus loin

Regarde ces témoignages d’adolescents. Ils ont entre 13 ans et 18 ans et donnent leur point de vue sur ce que doit être une fille ou un garçon.

Les commentaires sont fermés