Pour certains, plage et surf ne veulent pas dire vacances ! Pour les surfeurs professionnels, c’est même tout le contraire. Ils participaient cette semaine au Billabong Pro Tahiti 2015, qui s’est terminé mercredi 26 août. C’est l’une des épreuves les plus importantes et les plus difficiles de l’année et c’est un Français, Jérémy Florès, qui a remporté la compétition ! Il a éliminé la légende du surf Kelly Slater en quart de finale, avant de battre le champion du monde brésilien Gabriel Medina en finale.

Tu vas voir, les images de la finale sont impressionnantes ! Jérémy Florès porte un maillot bleu, et son adversaire Medina un dossard rouge.

 

 

Le but en surf, c’est d’arriver à glisser sur la vague en restant debout sur sa planche mais surtout de bien se mettre dans le creux de la vague quand elle s’enroule. À Tahiti, l’opération est difficile car les vagues sont connues pour être violentes et dangereuses. Les surfeurs sont ensuite notés sur 10 par le jury. Et lors de la première manche de la finale, Jérémy Florès été noté 9,87 !

Grâce à cette victoire, Jérémy Florès remonte à la 7ème place du classement mondial. Mais comme il reste encore quatre épreuves avant la fin du championnat, il a encore une chance de devenir champion du monde de surf ! Ce qui n’est encore jamais arrivé à un Français…

Le sais-Tu ?

Le surf est né à Hawaï, un petit archipel d’îles situé au milieu de l’océan Pacifique qui fait partie des États-Unis depuis 1959. Ce sport a toujours fait partie de la culture des habitants de l’archipel. La vague d’Hawaï est aussi très impressionnante. Dans le nord des îles, elle peut atteindre 25 mètres de haut !

Les commentaires sont fermés