Un jeune homme de 21 ans a commis l’un des plus graves crimes racistes de l’histoire des États-Unis mercredi dernier. Le Square de l’info t’aide à comprendre.

Capture d'écran du mandat d'arrêt diffusé par la police de Charleston le 17 juin 2015 avec la photo du suspect Dylann Storm.
Capture d’écran du mandat d’arrêt diffusé par la police de Charleston le 17 juin 2015 avec la photo du suspect Dylann Roof.
  • Que s’est-il passé ?

Neuf américains noirs ont été tués dans une église à Charleston, dans le sud des États-Unis. Le suspect est un jeune Américain, Dylann Roof. Il est entré dans l’église fréquentée par les habitants noirs de la ville, puis il a sorti une arme à feu et il a tiré sur les personnes qui assistaient à la messe. Il a été arrêté par la police quelques heures après l’attaque.

  • Pourquoi a-t-il fait cela ?

Il a déclaré aux policiers qui l’ont arrêté qu’il voulait « déclencher une guerre des races ». On ne sait pas grand-chose de lui. Dylann Roof est un jeune homme discret et assez solitaire. Il était fasciné par les théories suprémacistes : les suprémacistes blancs pensent que la « race » blanche est supérieure à toutes les autres. Son meurtre est un crime raciste : il a tué ces personnes parce qu’elles étaient noires.

  • Comment est-ce possible ?

C’est difficile de répondre à cette question. Il faut connaître l’histoire des États-Unis. Charleston, la ville de Dylann Roof, est située au sud du pays dans une région anciennement esclavagiste où jusqu’en 1865, les Noirs ont été esclaves des Blancs. Ces idées racistes existent toujours aujourd’hui. Tu dois aussi savoir qu’aux États-Unis, c’est beaucoup plus facile d’acheter des armes qu’en France. Toute personne majeure peut acheter des armes. 300 millions d’armes à feu sont ainsi détenues par des particuliers, presque autant que la population américaine !

Le sais-Tu ?

Le FBI (la police américaine) a relevé en 2013 plus de 6 900 crimes dits « de haine » aux États-Unis. Presque la moitié d’entre eux étaient des crimes racistes.

Aller plus loin

Le racisme, c’est le fait de penser qu’il existe des « races » différentes et qu’elles ne sont pas égales entre elles. Pourtant, nous faisons tous partie de la même « race », comme te l’explique le paléontologue Yves Coppens dans cette vidéo de la fondation Lilian Thuram.

Les commentaires sont fermés