Capture d'écran YouTube/EnjoyPhoenix
Capture d’écran YouTube/EnjoyPhoenix

Elle s’appelle Marie Lopez. Si ce nom ne te dit rien, tu as déjà peut-être entendu parler d’EnjoyPhoenix. Cette YouTubeuse âgée de 20 ans est devenue très connue en proposant des tutoriels beauté et mode aux adolescents sur Internet. Aujourd’hui, certaines de ses vidéos ont plus de 2 millions de vues ! Elle a sorti un livre il y a un mois, #EnjoyMarie, dont elle fait actuellement la promotion. Il s’est déjà vendu à 100 000 exemplaires, ce qui est beaucoup.

Marie Lopez a arrêté ses études et vit désormais grâce à sa chaîne YouTube. L’entreprise américaine lui verse une somme selon le nombre de vues : plus ses vidéos sont visionnées, plus elle gagne d’argent. Elle a aussi un contrat avec une marque dont elle propose les produits dans ses vidéos, comme tu peux le voir sur l’image.

Capture d'écran YouTube
Capture d’écran YouTube

On reproche beaucoup à Marie Lopez de ne parler que d’elle et de choses superficielles mais elle se justifie en disant vouloir aider les jeunes à être mieux dans leur peau. En attendant, à 20 ans, elle est au moins devenue une vraie professionnelle de la communication !

Le sais-Tu ?

Le but de la publicité est de fixer l’attention d’une cible particulière (par exemple les femmes, les enfants de 10 ans, les pères de famille) afin d’inciter ces personnes à acheter un produit. Mais très souvent, la publicité utilise des stéréotypes  : la femme qui fait à manger, le père qui travaille…

Les clichés changent selon les époques. Pour les femmes, dans les années 60 par exemple, c’était la femme au foyer. Et aujourd’hui ? Regarde les publicités autour de toi pour te faire une opinion.

Dans les années 60, la publicité utilise l'image de la femme au foyer, celle qui prépare le dîner de son mari !
Dans les années 60, la publicité utilise l’image de la femme au foyer, celle qui prépare le dîner de son mari !

Aller plus loin

Les journalistes de France 3 ont suivi Marie Lopez lors de la tournée de promotion de son livre. Clique ici pour regarder le reportage !

Les commentaires sont fermés