Panthéon, Paris, le 26 mai 2015. ©Le Square de l'info
Panthéon, Paris, le 26 mai 2015. © Le Square de l’info

Si tu habites Paris, tu as peut-être vu les portraits de ces 4 grands résistants affichés dans la capitale. Le Panthéon accueille aujourd’hui ces deux hommes et ces deux femmes :  Jean Zay, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Germaine Tillion. Ils vont être panthéonisés.

Pourquoi ? Parce qu’ils se sont battus pour les valeurs de la République et ont lutté contre l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils rejoignent aujourd’hui les grands hommes de la patrie au Panthéon. Un hommage leur sera rendu par le Président de la République lors d’une cérémonie officielle. Le Square de l’info a demandé à l’historien Alexandre Boza de t’expliquer ce que cela voulait dire entrer au Panthéon. Explications en vidéo.

Le sais-Tu ?

De 1934 à 1945, Ravensbrück a été un camp de concentration où les Nazis envoyaient surtout les femmes. Au moins 132 000 femmes et enfants y ont été exterminés. Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz ont survécu.

« Si j’ai survécu, je le dois d’abord et à coup sûr au hasard, ensuite à la colère, à la volonté de dévoiler ces crimes et, enfin, à une coalition de l’amitié, car j’avais perdu le désir viscéral de vivre » a écrit Germaine Tillion dans son livre intitulé « Ravensbrück » en 1944.

Aller plus loin

Pour mieux connaître ces quatre grandes figures de la Résistance, tu peux aller voir l’exposition « Quatre vies en résistance » organisée par le Centre des monuments nationaux au Panthéon ou visiter le site internet en cliquant sur le lien.

Les commentaires sont fermés