Photo postée sur les réseaux sociaux par le Zoo de Beauval
Photo postée sur les réseaux sociaux par le Zoo de Beauval

Des singes très rares ont été volés dans la nuit de samedi à dimanche au zoo de Beauval dans le Loir-et-Cher. Sept tamarins-lions dorés et dix ouistitis argentés ! Les voleurs connaissaient très bien les animaux car ils ont pris les plus précieux.

Comment ont-ils fait ? Le zoo explique sur les réseaux sociaux que les voleurs ont débarqué la nuit, ils ont brisé les systèmes de sécurité et ont tout simplement emporté les grosses boîtes en bois où les singes dormaient.

Pourquoi les voler ? Pour les vendre à des collectionneurs sans doute. Mais c’est illégal car ce sont des espèces protégées. Le directeur du Zoo de Beauval, Rodolphe Delord, craint pour la santé des petits singes car ils sont très fragiles.

« Ils sont très difficiles à nourrir. Ce sont des singes qui doivent être détenus par des spécialistes. Nous espérons vraiment les retrouver et les récupérer rapidement »  

L’enlèvement a provoqué une vague de sympathie sur le web. Beaucoup d’internautes se sont mobilisés et demandent aux voleurs de rapporter les petits animaux !

Le sais-Tu ?

Ces animaux sont des espèces en voie de disparition. Elles étaient au zoo dans le cadre d’un programme de conservation international. Le zoo se charge d’élever les petits singes. Les tamarins-lions dorés devaient ensuite être envoyés dans une réserve au Brésil.

Aller plus loin

Les petits singes te passionnent. Regarde cette vidéo de ouistitis à pinceaux tournée quelque temps après leur arrivée au Zoo de Beauval en 2011.

Les commentaires sont fermés