© Présidence de la République. Commémoration du 70ème anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz-birkenau
© Présidence de la République. Commémoration du 70ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-birkenau

Plusieurs chefs d’état sont en Pologne aux côtés de survivants aujourd’hui pour célébrer le 70ème anniversaire de la libération du camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau.

Qu’est ce qu’on célèbre ? On célèbre la libération du camp. Le camp d’Auschwitz-Birkenau a été libéré, il y a 70 ans, le 27 janvier 1945.

Que s’est-il passé ? 1,1 million de personnes ont été tuées à Auschwitz-Birkenau. C’est le plus grand et le plus meurtrier des camps d’extermination nazis. C’est le seul qui n’a pas été détruit par les Allemands à la fin de la guerre.

A quoi cela sert de se souvenir ? Cela permet de penser aux victimes, aux rescapés et surtout de ne pas oublier ce qui s’est passé. 6 millions de Juifs ont été exterminés par les Nazis dont 1 million à Auschwitz-Birkenau.

Pourquoi les Nazis voulaient exterminer les Juifs ? En 1933, Adolf Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Il décide d’appliquer sa politique nazie. Les Nazis étaient racistes, ils pensaient qu’ils étaient supérieurs aux autres. Ils voulaient exterminer les Juifs et les Tsiganes et tous ceux qui s’opposaient à eux.

Le sais-Tu ?

Sur les façades de certaines écoles en France, il y a des plaques commémoratives. Elles rappellent qu’il y a eu des enfants qui ont été déportés pendant la seconde guerre mondiale parce qu’ils étaient juifs.

 

Aller plus loin

Regarde ce reportage de France 3, les journalistes de la chaine de télévision ont rencontré Paul Sobol, qui a été déporté à Auschwitz et qui témoigne aujourd’hui.

Les commentaires sont fermés